Pour expliquer ce que j'étais

By Louis Aragon

Pour l'essentiel, Aragon a livré tout de lui-même de son vivant. Ou presque tout. Inutile de souligner que ce qu'il a réservé, retenu - faut-il écrire "dissimulé" ? -, n'en prend que plus de sens et pose au moins une interrogation, d'autant plus insistante qu'à ceux qui lui survivent il a confié un mandat sans équivoque : de lui-même, après lui, ne rien laisser dans l'ombre.

Les pages que nous publions ici appartiennent à ce domaine qu'Aragon n'a pas voulu donner à lire.

Show description

Quick preview of Pour expliquer ce que j'étais PDF

Show sample text content

Il est à observer que L'Action française par exemple, qui avait pu désigner aux assassins l'incontestable patriote qu'était Jaurès (incontestable comme les hommes de l. a. Grande Révolution, comme Victor Hugo) avait ecu carte blanche pendant los angeles guerre pour jouer au tribunal de l. a. Patrie, alors que ce magazine des émigrés de Coblence a toujours considéré le idea de Patrie comme une invention de los angeles Révolution, une insanité républicaine. Le Tout ce qui est nationwide est nôtre des maurrassiens est un des premiers exemples de perversion totale des mots, dans un sens où par los angeles suite le national-socialisme hitlérien devait faire merveille.

Ces mots étaient devenus l. a. propriété unique, j'entends au moins à les en croire, à en croire ceux qui formaient ce extended family, d'un extended family social et politique qui monopolisait le patriotisme. los angeles guerre, los angeles censure, les luttes intérieures de los angeles bourgeoisie française (affaires Caillaux9, Malvy10, l'alliance de Clemenceau avec les droites, le triomphe d'abord puis le limogeage des militaires, and so forth. ) avaient largement démonétisé ces mots que chacun à travel de rôle prétendait être seul à savoir prononcer. Il est à observer que L'Action française par exemple, qui avait pu désigner aux assassins l'incontestable patriote qu'était Jaurès (incontestable comme les hommes de l. a. Grande Révolution, comme Victor Hugo) avait ecu carte blanche pendant l. a. guerre pour jouer au tribunal de l. a. Patrie, alors que ce magazine des émigrés de Coblence a toujours considéré le inspiration de Patrie comme une invention de los angeles Révolution, une insanité républicaine.

Octave Homberg, publiciste d'extrême droite, auteur notamment d'études biographiques sur le chevalier d'Éon, aux premières années de notre siècle (1900-1904). 15. Raymond Lefebvre (1891-1920), écrivain français, animateur de Clarté, cofondateur en 1917 avec Henri Barbusse, Georges Bruyère et Paul Vaillant-Couturier de l'Association républicaine des anciens combattants (A. R. A. C. ). sixteen. Clément Vautel (1876-1954), pseudonyme de Clément-Henri Vaulet, publiciste d'extrême droite, auteur de Mon oncle et mon curé et de quelques romans aux titres aussi évocateurs que Madame ne veut pas d'enfant ou Monsieur Palémon chez les dingos, il devait comme en témoigne M.

6. Henri Barbusse (1873, mort à Moscou en 1935), écrivain français, auteur notamment du Feu, magazine d'une escouade (1916, prix Goncourt 1917). Fondateur avec Romain Rolland du groupe � Clarté », puis directeur de Monde. Cofondateur de l'Association républicaine des anciens combattants (A. R. A. C. ). 7. Il faut sans doute voir là une allusion à l. a. toute récente réconciliation avec Paul Eluard, telle qu'Aragon l'évoque dans une notice de Les Yeux de los angeles Mémoire, l. a. datant sans plus de précision à 1943 : � C'est en 1943, à l'un des voyages illégaux qu'Elsa et l'auteur firent à Paris, qu'ils trouvèrent à los angeles gare de Lyon, les attendant, Nusch et Paul Eluard.

Petit imbécile. Il se perd de l. a. grandeur d'âme que c'est un beurre. Je ne voyais pas qu'en général ma pensée, enfant de Rimbaud, était déterminée par des Clément Vautel16. Je pensais par contre-pied. Et contre-pied de vulgarités impayables. Je dis je, c'est plus que jamais le cas de dire nous. L'indépendance d'esprit d'une génération est souvent ainsi faite : elle n'est que le revers d'une médaille officielle ; et vous ne me pousseriez pas beaucoup que je dirais de sa poésie qu'elle est los angeles basic réplique des discours de Comices Agricoles.

Download PDF sample

Rated 4.32 of 5 – based on 15 votes