La première enquête de Maigret (Maigret, Livre 57)

By Georges Simenon

Los angeles Première Enquête de Maigret, 1913 est un roman policier de Georges Simenon, publié en 1949. Il fait partie de l. a. série des Maigret.

Simenon écrit ce roman à Stud Barn, Tumacacori (Arizona), États-Unis, entre les 22 et 30 septembre 1948.

Historique
Le roman fait l'objet d'une ebook d'une édition pré-originale dans le l'hebdomadaire aspect de Vue - photo du monde, du 24 février au 30 juin 1949 (19 épisodes).

Résumé
L'intrigue se déroule en France, à Paris. Pendant los angeles nuit du 15 au sixteen avril 1913, Justin Minard, un jeune flûtiste, pénètre dans le commissariat du quartier Saint-Georges. Il a entendu, provenant d'un hôtel particulier, au 17 bis de l. a. rue Chaptal, le cri d'affolement d'une femme suivi d'un coup de feu. Maigret, alors jeune secrétaire du commissariat, accompagne Minard jusqu'à los angeles maison suspecte. Richard Gendreau, directeur des cafés Balthazar, ironique, lui fait visiter les lieux ; Maigret n'y relève aucun détail suspect, sauf los angeles frayeur de Félicien Gendreau, mais il est persuadé que rien n'est clair dans cette affaire.

Show description

Quick preview of La première enquête de Maigret (Maigret, Livre 57) PDF

Show sample text content

C’est los angeles police. Une assez grosse fille aux yeux endormis, à l’odeur fade, un lit moite, un peigne tout emmêlé de cheveux sur une toilette. — Vous avez entendu un coup de feu ? — Un quoi ? — Depuis quelle heure êtes-vous couchée ? — Je suis montée à dix heures. — Et vous n’avez rien entendu ? C’était Richard qui posait les questions. — À los angeles suivante ! … Ouvrez, Marie… Mais non, mon petit, cela n’a pas d’importance… Une gamine de grab ans, qui avait crossé un manteau vert sur sa chemise et qui tremblait de tous ses membres.

Le vieux Gendreau ouvrit los angeles bouche, mais ne dit rien. Quant à Maigret, il parvint à articuler : — Je vous remercie. Louis marcha sur leurs talons et referma sur eux los angeles lourde porte. Ils étaient tout seuls, déroutés, un peu inquiets, sur le trottoir de gauche de los angeles rue Chaptal et Maigret se retourna machinalement vers l. a. tache d’huile, sur le pavé de bois, comme pour se raccrocher malgré tout à quelque selected de tangible. — Vous savez, je vous jure que je n’ai pas bu. — Je vous crois. — Et je ne suis pas fou.

D’un trait ! Allons ! T’aimes pas ça ? Le boxeur semblait jubiler dans son coin. Lucile, au contraire, qui oubliait un peu son chagrin, paraissait être gagnée par l’inquiétude. À deux ou trois reprises, Maigret crut comprendre un regard interrogateur qu’elle lançait à Dédé. Qu’allait-on faire de lui ? Le garagiste, c’était l’évidence même, avait une idée de derrière l. a. tête. Il se montrait de plus en plus enjoué, à sa façon, sans sourire, avec de drôles de pétillements dans le regard. Parfois il guettait une approbation chez les deux autres, comme un acteur qui se despatched en pleine forme.

Il se disait qu’elle était mordue pour s’appeler comtesse d’Anseval. Il y a des gens comme ça. Ils se paient un château. Puis l’envie leur prend d’en porter le nom, d’en acheter les ancêtres. C’est ce que Bob m’a expliqué. Il regarda Maigret dans les yeux et trancha, satisfait de le surprendre : — Eh bien ! ce n’était pas ça. Il croquait les goujons croustillants, regardait de temps en temps los angeles Seine, où passaient lentement des péniches qui se mettaient à nook à quelques centaines de mètres de l’écluse.

Il a craché presque tout de suite, au aspect que j’ai regretté de ne pas avoir dit cent mille au lieu de cinquante. � Tas de canailles ! � Vous êtes tombé à pic, au second où on allait mettre les bouts. Avouez que c’était trop bête de se faire prendre ! � À votre santé, mon vieux ! � Ils ont arrangé ça à leur façon. Je begin à en avoir l’habitude. Ça me fait mal au cœur quand je rencontre dans l. a. rue une de leurs voitures de livraison avec les chevaux bien harnachés et un cocher astiqué sur le siège.

Download PDF sample

Rated 4.93 of 5 – based on 15 votes