J'ai tué papa: Roman (French Edition)

By Mélanie Richoz

Antoine n'est pas un enfant comme les autres : il est handicapé. Mais c'est pourtant bien un enfant, comme les autres enfants...

Confronté à l’hospitalisation de son père, le jeune Antoine livre ses réactions, auxquelles font écho celles de ses mom and dad.

Un roman bouleversant, à trois voix, qui nous plonge dans le quotidien d’un garçon autiste

EXTRAIT

« C’était donc lundi. Un lundi trois. C’est mon chiffre favori parce que je suis né en mars, le trois justement, et que mars est le troisième mois de l’année. Ma date de naissance, c’est le lundi 3.3.2003. Et aussi, nous sommes trois à vivre à l. a. maison. Papa, moi et maman. L’homme, l’enfant et los angeles femme. Le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Le tyrannosaure Rex, le diplodocus et le stégosaure. Les trois mages de l. a. constellation d’Orion. »

CE QU’EN PENSE los angeles CRITIQUE

- « Antoine a 12 ans, aime les dinosaures et est autiste. Un matin, alors que son père doit être hospitalisé, le garçon nous raconte sa conception de l’événement, et celle du monde tel qu’il le ressent dans sa vie quotidienne. Dans ce roman à trois voix, son père et sa mère nous font eux aussi partager leur imaginative and prescient de cette tragique histoire, et des difficultés qu’ils rencontrent depuis l. a. naissance d’Antoine. Mélanie Richoz nous offre un texte bouleversant, drôle et tendre sur les family members familiales et sur l. a. différence. » Librairie Payot

- « J’ai tué papa réussit le pari d’aborder avec délicatesse le thème difficile de l’autisme, tout en évitant l’écueil du misérabilisme. » Audrey Bovet, Sept Info

« Tristement réaliste, le drame à trois voix de cette attachante famille génère pourtant une étrange petite musique pleine d'espoir. » Marie-Claire

« J'ai tué papa reste avant tout un roman, avec un équilibre réussi entre le langage enfantin du jeune narrateur et l. a. langue littéraire. » Éric Bulliard, La Gruyère

A PROPOS DE L’AUTEUR

Mélanie Richoz signe ici son troisième roman après Tourterelle (2012) et Mue (2013). Elle est aussi l’auteure du Bain et l. a. Douche froide (2014), recueil de nouvelles sélectionné pour le Prix du public de los angeles RTS 2015. Ces livres ont tous été publiés aux Éditions Slatkine.

Show description

Quick preview of J'ai tué papa: Roman (French Edition) PDF

Show sample text content

Je déteste déteste déteste l’arbitraire et les on usurpateurs. Et je déteste encore davantage les � il faut qu’on parle », lâchement impersonnels, perfides et de mauvais augure. Le vendredi 27 septembre 2012, c’était pour m’annoncer leurs projets de vacances d’automne. Pas nos, mais leurs. Leurs premières vacances en amoureux depuis ma naissance. Pendant qu’ils se baladaient major dans l. a. major et se bécotaient aux Maldives, décidés à oublier mon lifestyles, j’ai croupi dans l’odeur moisie de los angeles maison de grand-maman Julia qui me grondait à chaque fois que je lui répétais que ça puait chez elle.

Comme je suis peu doué pour l’imitation, ils se sont fâchés. Ils se sont approchés de moi, tout près, tout tout près, avec leur boutons d’acné et leurs lèvres tordues et maléfiques, parsemées de petits poils blonds qui brillaient dans le contre-jour, et m’ont crié dans les oreilles : � Tu vas te los angeles coincer, le psychopathe, sinon tes jolis petits dinosaures, on va te les foutre dans le cul ! » J’ai ecu très peur. Mes collectible figurines, j’y tiens plus que tout. Surtout que ce jour-là, c’est le diplodocus que j’avais emmené avec moi.

L’humeur est le thermostat de l. a. relation ; comme ma sonde est défectueuse, un indicateur objectif n’est pas superflu pour me dispenser d’un pétage de plomb dû à un sous- ou surrégime de l’appareil. Les émoticônes contribuent non seulement à améliorer l. a. notion que j’ai des autres, mais aussi celle que j’ai de moi-même ; parce que je prends le temps et me concentre sur ce qui se passe en moi, je m’écoute, j’essaie d’identifier ce que je ressens et de le communiquer avec justesse. Au début, je n’utilisais que des et des qui signifient respectivement : être fâché-en-colère-énervé et avoir peur.

Il me suffit de voir les choses une seule fois pour que mon cerveau les enregistre avec exactitude ; papa, qui est architecte, m’envie ce qu’il appelle mon réalisme photographique dont ni lui, ni son associé, ni aucun de ses employés ne sont dotés. Si l’un d’eux, rien qu’un seul, maîtrisait le graphisme comme moi, papa serait riche à thousands et n’aurait plus besoin de travailler, me répète-t-il souvent en rigolant. Je crois que je peux tout dessiner, tout reproduire. Tout, sauf les êtres humains. Je n’arrive pas à me représenter ce qu’ils ressentent, ce qu’ils veulent, ce qu’ils aiment.

Et avec lui, je peux être moi ; je peux me taire. � Il faut qu’on parle, Antoine », s’exclame maman. Je ne comprends pas pourquoi elle utilise le on, puisque que c’est elle qui va parler, elle et elle seule. Moi, je serai condamné à écouter avec l’obligation d’obéir et d’accepter. Pourquoi les enfants doivent-ils toujours obéir à leurs mom and dad, pourquoi n’est-ce jamais l’inverse ? Je déteste l’arbitraire. Je déteste déteste déteste l’arbitraire et les on usurpateurs. Et je déteste encore davantage les � il faut qu’on parle », lâchement impersonnels, perfides et de mauvais augure.

Download PDF sample

Rated 4.74 of 5 – based on 28 votes