Étincelles (La Roue du Temps, Tome 9)

By Robert Jordan

Rand al'Thor est bien le Dragon Réincarné, mais remark accomplir los angeles Prophétie ? Les fidèles du Ténébreux complotent ouvertement. Siuan et l. a. Gardienne Leane, désactivées pour avoir soutenu Rand en mystery, passent en jugement. A Caemlyn, l. a. reine de Morgase, qui s'est trop fiée à son amant, se ressaisit et fuit. À Rhuidean, Rand lui-même est attaqué en pleine nuit par les Chiens de l'Ombre et fait utilization du malefeu dont il forget about le hazard. Couladin et ses pillards envahissent les Terres humides, Rand le poursuit, mais à los angeles position de los angeles ville de Taien, il ne trouve que des décombres, et Couladin est déjà loin. En arrivant à Salidar, il faut faire le bilan : les Réprouvés sont partout ; ils passent à l'action, soulevant une pluie d'étincelle qui va bientôt faire flamber le brasier. Accomplir los angeles Prophétie ? Il est bien query de ça

Show description

Quick preview of Étincelles (La Roue du Temps, Tome 9) PDF

Show sample text content

Ceci est de l. a. capselle blanche. Elle soignera un mal de dent, mais elle teindra aussi les cheveux aussi noirs que los angeles nuit. » Elayne porta los angeles major à ses boucles blond roux – ses cheveux à elle ; pas ceux de Nynaeve, elle le parierait ! – toutefois, pour autant que cette idée lui était haïssable, elle était judicieuse. « Un peu de couture sur le devant de quelques-unes de ces gowns et nous ne serons plus des négociantes, mais deux dames nobles voyageant avec leurs serviteurs. — Circulant dans un chariot bourré de barils de teinture ?

Alors pourquoi une partie d’elle-même voulait retourner attendre dans son boudoir ? Elle était obligée de se concentrer. « Il me faudra une gown uncomplicated, Lini. Une qui ne soit pas très bien à ma taille. Un peu de suie de los angeles cheminée, et… » Lini insista pour venir avec elle. Morgase aurait été obligée de l’attacher sur une chaise pour los angeles laisser derrière, et elle n’était pas certaine que los angeles vieille femme aurait settle foré d’être attachée ; elle avait toujours european l’air frêle et avait toujours été plus distinctiveness qu’elle ne le paraissait.

Demanda Aviendha en se servant d’un bâton pour pousser de côté le volet fermant le trou à fumée. Egwene regretta qu’elle n’ait pas laissé cette tâche-là en dernier ; l. a. chaleur commença à se dissiper aussitôt. « Je ne sais pas, répliqua-t-elle en rassemblant rapidement les tasses et le pot de miel. » Les staeras allèrent aussi sur le plateau. « Je ne le pense pas. » Elle se hâta d’ajouter : « Peut-être si c’était une grande amie. » Inutile de paraître dénigrer les habitudes de vie des Aiels. Aviendha se contenta d’émettre un son vague et commença à relever les côtés de los angeles tente.

Birgitte était plus vulnérable qu’elle sur bien des issues, malgré sa connaissance du Tel’aran’rhiod. Elle n’avait jamais su canaliser ; n’importe lequel des Réprouvés pouvait l’anéantir comme on écrase une fourmi, sans ralentir le pas. Et si elle était anéantie ici, il n’y aurait plus jamais pour elle de renaissance. « Je ne suis pas si inexpérimentée – ou si sotte – pour permettre que cela arrive. » Birgitte s’appuya sur son arc d’argent ; los angeles légende disait qu’avec cet arc et ses flèches d’argent elle ne ratait jamais sa cible.

Plusieurs reprises pendant cette verte semonce, Siuan avait tenté de parler, mais cette femme l’avait submergée comme un raz de marée. Ce n’était pas une selected à laquelle elle était habituée. Quand Maîtresse Tharne eut fini, elle frémissait de fureur ; ses deux mains serraient sa jupe avec une énergie qui leur blanchissait les articulations. Elle maîtrisait sa colère avec tout autant de fermeté. Je suis censée n’être qu’un agent quelconque, se rappela-t-elle avec autorité. Plus l’Amyrlin, rien qu’un agent.

Download PDF sample

Rated 4.78 of 5 – based on 43 votes